Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 23 juin 2017

Remonter

Top

4 Commentaires

La France envahit l’Allemagne avec une samba

Une française qui exporte en Allemagne une chanson brésilienne, ça ne court pas les rues, si ? Quel plaisir de retrouver France Gall dans toute la fraicheur de ses soquettes blanches pour interpréter – et en allemand s’il vous plait ! – le tube de Chico Buarque : A Banda.

Cette chanson a permis à Chico de conquérir la première place ex-aequo du second Festival de Música Popular Brasileira organisé par TV Record à São Paulo en 1966. Il a alors 21 ans, et fréquente assidument les musiciens de Rio. Parmi eux, les stars de la bossa nova, comme Tom Jobim qui deviendra son ami, mais aussi les nouveaux talents du futur tropicalisme, Gilberto Gil en tête.

Sa chanson « A banda » ne comporte aucune dimension engagée. Il s’agit juste d’un orchestre ambulant qui traverse un quartier en jouant des chansons d’amour. Tout s’arrête sur son passage, les affligés sourient, les laides se trouvent belles, les vieux se sentent jeunes… Et une fois l’orchestre parti, tous retournent à leur situation précédente.

Ecoutez donc la douce France Gall en 1968 dans « Zwei Apfelsinen im Haar », une version « allemande » qui vaut son pesant de Bratwurst.

PS : Dalida a également gravé pour la postérité une version en français de la même chanson (« la banda »), mais je vous la réserve pour une autre fois…

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Charles

    L’arrivée des danseuses déguisées en Carmen Miranda est assez croquignolle je dois dire… Mais je n’ai rien contre les soquettes 🙂

  2. Les soquettes blanches, le mini-golf, la jupe plissée, tout ça ne nous rajeunit pas !

  3. Freddy

    Merci pour la qualité de vos articles.
    Concernant France Gall et l’Allemagne, vous pourriez parler de « … So einen jungen Mann ». Paru en face b d’un single allemand en octobre 68, Il s’agit d’une reprise du « summer samba » de Bebel Gilberto. France gall était friande des rythmes brésiliens. Elle a même chanté beaucoup de jazz dans les sixties. Ce que vous n’ignorez sans doute pas, vu votre culture! Mais oser le faire dans la langue de Goethe, c’est véritablement une idée improbable!! Elle ne s’en tire pas si mal, vous ne trouvez pas?

  4. Thierry

    @Freddy : une cover de Samba de Verão (de Marcos Valle) en allemand par FG ? Il me la faut ! Merci pour le tuyau 🙂

Exprimez vous !