Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 25 juin 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

La déclaration d'amour de Paulinho da Viola

Pour garder le sourire n’importe quel lundi, rien ne vaut une jolie samba interprêtée par la voix douce de Paulinho da Viola. Le succès de ce disciple de Portela ne l’a jamais changé depuis son premier disque en 1965. Omniprésent dans Saravah, le fameux film de Pierre Barouh, on le retrouve ici lors d’un concert enregistré pour TV Globo en 1980, récemment remasterisé dans la série Grandes Nomes, et encore introuvable en France.

Foi um rio que passou em minha vida – ce fut une rivière qui traversa ma vie – est une chanson d’amour dédiée à l’école de samba de Portela. Au hasard d’une sortie, le jeune homme au cœur encore marqué d’échecs sentimentaux rencontre Portela. Il lui chante des mots que serait heureux d’écrire l’amoureux le plus épris :

Ai, minha Portela
Quando vi você passar
Senti meu coração apressado
Todo meu corpo tomado
A alegria de voltar
Não posso definir aquele azul
Não era do céu
Nem era do mar
Foi um rio que passou em
Minha vida
E meu coração se deixou levar

Ah, ma Portela
Lorsque je t’ai vue passer
J’ai senti mon cœur accélérer
Et tout mon corps retourné
A l’idée de te retrouver
Je ne peux pas définir quelle était cette couleur bleue
Pas celle du ciel,
Pas celle de la mer
Ce fut une rivière qui traversa ma vie
Et mon cœur se laissa emporter

Paroles et musique de Foi um rio que passou
… sont sur ce site.
Le site de Paulinho da Viola est ici. Le site de Portela est là.

Les amoureux du foot pourront aller voir le site du club Vasco de Gama, dont Paulinho est un inconditionnel supporter.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !