Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 17 octobre 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

La canne à sucre, c’est du béton !

Décidément les brésiliens ne manquent pas de créativité. L’université de São Carlos a publié le mois dernier un rapport de recherche sur l’utilisation des résidus de canne à sucre pour remplacer le sable dans le béton.

Premier producteur mondial de canne à sucre, le Brésil a depuis longtemps généralisé l’éthanol comme substitut à l’essence dans les moteurs automobiles. La bagasse – les tiges fibreuses qui restent après l’extraction du sucre – était recyclée jusqu’à présent dans la production d’électricité ou en panneaux d’agglo léger.

Le nouveau béton associerait à part plus ou moins égales le sable à cette bagasse, préparée via un procédé en deux étapes : élimination des résidus de sucre, et broyage pour obtenir des grains de la taille d’un grain de sable. Selon les chercheurs, un tel mélange permettra au Brésil d’obtenir un béton de 17% plus solide et 10% moins cher que l’actuel. Au delà, son usage apportera un avantage significatif pour l’environnement, en réduisant l’extraction du sable des rivières.

Les tests de durabilité et de vieillissement sont en cours. Ils devraient être achevés en mai 2011. En attendant, prenez donc une petite caïpirinha en écoutant la chanteuse CéU dans Concrete Jungle.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Dernière heure (décembre 2010) : la société française Rhodia, dont le président Jean-Pierre Clamadieu aime la bossa nova, vient d’annoncer la signature d’un accord avec la société brésilienne Paraiso : Paraiso fournit la bagasse et autres résidus de l’extraction du sucre depuis la canne, et Rhodia remet l’usine d’aplomb. Le tout devrait être bientôt capable de produire de l’électricité – obtenue à base de déchets donc – pour une ville de 600,000 habitants.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Emmanuel

    Ce serait un coup double pour l’environnement car les résidus de cannes à sucre sont généralement brûlés, ce qui engendre une pollution, des problèmes respiratoires dans les régions de production de cannes à sucre…

Exprimez vous !