Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 23 mars 2017

Remonter

Top

3 Commentaires

La bossa qui fait aimer la bière

Cette courte vidéo est dédiée à ceux qui penseraient que João Gilberto n’est qu’un pur esprit, un fils d’Erato descendu sur terre pour nous donner la bossa nova et son rythme éternel. Eh bien pas seulement. João est aussi un être humain, capable de faire la publicité des vertus de la bière Brahma – comme il est vrai à peu près tous les artistes brésiliens un jour ou l’autre…

Les paroles sont de grande qualité : « Il a commandé une bière, demandé une Brahma Chopp, une Brahma Chopp, une Brahma Chopp, une bière Brahma Chopp… Numéro 1 ! » João y met sa voix, sa guitare, un peu de son art si caractéristique, et va jusqu’à reproduire fidèlement le gimmick de l’index levé qui signifie, dans n’importe quel bar d’Oiapoque à Chui : une autre Brahma, por favor ! Et le tout avec le sourire.

Ce spot de 1991 et a été réalisé au Théâtre Municipal de São Paulo pour le compte de l’agence de publicité brésilienne Fischer & Justus par Walter Salles, connu depuis en France pour son film Central do Brasil (1998).

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Froggy

    Ca y est j’ai compris. Ce ne sont pas les musiciens qui sont des soifards c’est la musique qui donne soif. Surtout la musique tropicale.

  2. tonton

    Je comprend pas trop "d’Oiapoque à Chui " ? Koi ça veut dire ?

  3. thierry

    @ Froggy : c’est exactement ça. Et particulièrement la samba.

    @ tonton :
    Oiapoque est la ville la plus au Nord du Brésil (frontière avec la Guyane Française), et Chui est la plus au Sud (frontière avec Uruguay. C’est une expresssion tte faite dans le goût de "la France de Dunkerque à Tamanrasset"
    D’un bout à l’autre autrement dit.

    Cordialement à tous les deux.

Exprimez vous !