Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 30 mai 2017

Remonter

Top

3 Commentaires

Joao Bosco au New Morning

Joao Bosco au New Morning

Bonne nouvelle, João Bosco sera à Paris mercredi 6 mai 2009 accompagné par des cadors : Nelson Faria à la guitare (oui, le Nelson Faria de la méthode de bossa et samba), Ney Conceicão à la basse, Kiko Freitas à la batterie et Armando Marcal aux percus. Je ne peux pas y aller, grrrr… Si vous avez plus de chance que moi, n’hésitez pas à partager vos impressions en commentaire de ce post !

Je cite le communiqué : « Phénomène unique dans la galaxie brésilienne, Bosco est à la fois le sambiste gouailleur, chroniqueur de la rue de Rio de Janeiro, sa ville d’adoption, et un précurseur du groove hypnotique fait d’onomatopées afro. Au carrefour des continents, ce passeur magnifique vous embarque sur ses chemins de traverse, avec son gang de bourlingueurs. Irrésistible ! ». Envoyez la monnaie.

N’hésitez pas y aller, ça devrait être TOP ! Le concert est annoncé pour 21:00. 7, rue des Petites Ecuries, Paris 10°. Entrée 25€. Réservation sur le site du New Morning.

Pour vous faire une idée de l’univers de João Bosco, rendez-vous sur son site officiel, tout plein d’extraits :

http://www.joaobosco.com.br/novo/

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Jjak

    C’est sûrement bien mais 25 roros ça fait cherot. Il a du venir du Bresil en business.

  2. Billie

    Je suis allée au concert de Joao Bosco grâce à ce blog alors je livre mes commentaires ! ce fût comme on s’en doute un grand moment avec un public averti, ravi et ébloui. Je ne l’avais jamais vu auparavant, juste entendu. Ce qui surprend au premier abord est son allure juvénile, son imparable et sincère sourire et cette présence sur son tabouret (il n’en bouge pas d’un iota). On sent qu’il aime Paris, la France et en particulier le New morning qui l’avait accueilli à ses tt débuts qd personne en le connaissait encore;

    Le récital a été très rythmé et emballant en première partie. La joie, l’émotion et le bon esprit étaient là, les filles bougeaient (quelles danseuses ces brésiliennes !)

    La seconde partie s’est avérée beaucoup plus langoureuse (perso, j’ai trouvé ca dommage).le public connaissait la majorité de ses chansons par coeur et le regardait lui et son quartet avec un air béat.

    Joao Bosco a une voix assez magique puisqu’il utilise une foule de registre : grave, enfantile, poissard, vibrant….

    Malheureusement je n’ai rien compris des paroles mais on peut imaginer qu’il chantait l’amour, son pays, les vieux etc…

    Vraiment merci du tuyau, j’ai pris un sacré cours de Bossa ! Et franchement, je trouve que les 25 euros les valaient

  3. Merci Billie pour ton compte-rendu !! J’enrage de ne pas avoir pu y aller moi-même 🙁 Le prochain concert BossaNovaBrasil on y va ensemble c’est promis !

Exprimez vous !