Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 25 avril 2017

Remonter

Top

2 Commentaires

Gal Costa dans le train de São Paulo

Hymne officieux de la ville de São Paulo, la chanson « Trem das Onze » – train de onze heures – écrite par Adoniran Barbosa, était à l’origine une samba lente. Elle raconte l’histoire d’un amoureux qui doit rentrer chez sa mère par le dernier train, loin dans la banlieue de la capitale pauliste. « Je ne peux pas rester une minute de plus avec toi, je suis fou d’amour, mais je ne peux pas. Je suis fils unique, et ma mère ne dormira pas, si je ne rentre pas… ». La voici dans une interprétation rare.

Née en 1945, la chanteuse Gal Costa n’a encore que 28 ans, mais elle est déjà une star de la musique brésilienne. Son Trem das Onze s’avère résolument bossa nova. L’orchestration est douce et minimaliste : la batida de Gal, une belle guitare jazz en soutien (Toninho Horta ? je ne sais pas), des percussions très simples. La voix se fait délicieusement retenue, très loin des démonstrations vocales dont la chanteuse sera rapidement coutumière. Les quelques « ouh ouh ! tout le monde ! » nous replacent dans l’époque. Et le public de vibrer et de chanter pendant que la chanteuse montre sa qualité musicale dans des variations très réussies. J’adore !

Ami musicien, tu trouveras paroles et grille de Trem das Onze ici.

Photo Sylvio Tanaka

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. jiji

    magnifique!!!! j’adore cette chanson… je crois que tu viens de me donner une idée, là. merci. ;-))

  2. Charles

    Ca nous change du train train quotidien…

Exprimez vous !