Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 20 octobre 2014

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Faire le marché avec Sivuca

Dans le Nordeste comme dans beaucoup de pays, le marché constitue un moment fondamental de la vie sociale, celui où les gens de la campagne vont apporter leur production en ville. On quitte sa vie monotone, on retrouve ses amis, on noue des amours de rencontre, on compte les billets durement gagnés, et ensuite on liquide force bières en échangeant les nouvelles.

Le baião est l’un des rythmes les plus festifs du forro, et Feira de Mangaio – le marché de Mangaio – l’un des baião les plus connus du compositeur Sivuca. C’est aussi le premier que j’ai entendu de ma vie, joué par le génial accordéoniste lui-même et chanté par Clara Nunes, une grande voix du Brésil trop tôt disparue.

Né en 1930 à Itabaiana, une petite ville du Paraiba alors célèbre pour son marché, Sivuca jouait depuis l’âge de neuf ans de l’accordéon dans les mariages et les baptêmes et même pour les cirques de passage. Multi-instrumentiste, il chante, il compose, il enseigne sans relâche. A 25 ans il s’installe à Rio. Dix ans plus tard il se fixe à New York, où il vivra 12 ans. Il mourra peu après avoir enregistré son dernier disque et son premier DVD, en 2006.

C’est de ce DVD que vient ce très intéressant arrangement symphonique (écrit par Sivuca lui-même), qui permet de se rendre compte de la richesse mélodique et contrapuntique du morceau.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !