Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 30 octobre 2014

Remonter

Top

1 Commentaire

Ed Motta intellectuel et Manuel

40 ans cette année, Ed Motta a hérité de son oncle Tim Maia l’amour des musiques noires, le talent et la silhouette. Mais heureusement pour nous, il ne s’est pas perdu dans les impasses de la drogue et des sectes, préférant les plaisirs de la culture et de la bonne chère. Ecrit à 17 ans, son tube Manuel a marqué d’une pierre blanche l’histoire du funk brésilien. Je vous en propose deux versions.

La première, enregistrée à Rock in Rio en 1991 alors qu’il a tout juste 20 ans est très marquée par la funk américaine de la décennie précédente, et s’appuie sur la puissante section cuivres de son groupe d’alors : Conexão Japeri. Le public apprécie – il faut dire que c’est le style idéal pour danser sous la pluie !

Mise à jour : la vidéo de 1991 a disparu des écrans. Grrr…

George Benson, Stevie Wonder, Marcus Miller, Al Jarreau… et bien sur Tim Maia, sont les références musicales d’Ed Motta depuis ses origines. Le Brésilien leur est resté fidèle, comme le montre cette autre version de Manuel, extraite d’un DVD enregistré en 2004. Cette fois-ci, pas de cuivres, mais un groove souple, la guitare funk dans toute son efficacité, un batteur archi pro et surtout, surtout, l’excellent bassiste Alberto Continentino qui nous offre un chorus idéal vers 3’22.

Retrouvez Ed Motta sur son site : http://edmotta.uol.com.br/

NB : Bon, je suis d’accord, le titre de ce billet est vraiment tiré par les cheveux, mais il y a des jours comme ça !

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. sergio69

    Excellent ED Motta … De la très bonne funk Brésilienne.

Exprimez vous !