Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 24 mai 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Doralice, Hells Angels et Eliane Elias

Doralice, Hells Angels et Eliane Elias

Nombreuses ont été les vieilles chansons à succès à être recyclées par la bossa-nova. C’est le cas de Doralice, une samba de Dorival Caymmi, qui avait fait les beaux jours d’un groupe vocal et instrumental célèbre des années 40 jusqu’au début des seventies : os Anjos do Inferno.

Ces ‘Anges de l’Enfer’ eurent de nombreux participants successifs, dont Walter Pinheiro, Paulo Cesar ou les frères Barbosa, et on les entendait chaque jour sur toutes les radios brésiliennes. Ils multiplièrent les tournées en Amérique latine et aux Etats-Unis, accompagnant notamment la célèbre (et controversée) Carmen Miranda.

Il m’est paru amusant de rapprocher leur version de Doralice, section rythmique de type latin, guitare entre mambo et manouche, cuivres et chœurs du genre « tchou tchou, bom bom bom, bobom bom bom », avec la version très travaillée de la chanteuse et pianiste Eliane Elias dans l’album Dreamer paru en 2004. En prime, vous pourrez écouter une version enrichie en caïpirinha, enregistrée par João Gilberto, quelque part à Rio en 1958.

Doralice par os Anjos do Inferno :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Doralice par João Gilberto, chez Chico Perreira :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Doralice par Eliane Elias :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

PS : ce guitariste qui assure comme une bête avec Eliane Elias, c’est rien moins qu’Oscar Castro-Neves…

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !