Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 24 juin 2017

Remonter

Top

Archives mensuelles: mars 2010

Ithamara Koorax chante Luiz Bonfa

31 mars 2010 |

Née à Niterói, dans la baie de Guanabara, Ithamara Koorax est acclamée dès son premier disque en 1990 par les critiques de jazz brésiliens et américains. Elle enveloppe sa voix légère dans un souffle d’air qui lui confère un style original, et le résultat est très joli – surtout quand elle accepte de ne pas minauder, si vous voulez mon avis.

Bien qu’elle se veuille une chanteuse « tout court » avant d’être une chanteuse brésilienne, elle n’en reprend pas moins de nombreux standards brésiliens au fur et à mesure d’une discographie bien fournie, qui s’est enrichie à la fin de l’année dernière Lire l’article

Aguas de Março, le temps d’une chanson

30 mars 2010 | 13

Incroyable ! Pour un peu j’allais laisser passer ce mois de mars sans vous faire entendre le tube de Tom Jobim et Vinicius de Moraes, « Aguas de Março ». Composé en 1970, cette chanson immortalisée par le duo Tom Jobim et Elis Regina raconte les ‘Eaux de Mars’, cette période de la fin de l’été brésilien réputée pour ses averses, ses trombes, ses douches, ses draches… sa pluie.

Ce n’est pas que mars soit le seul moment où l’on risque de se retrouver avec de l’eau jusqu’aux genoux de Rio à Salvador et de Manaus à Recife. Dans un pays tropical, il faut s’attendre à une alternance de coups de soleil et d’inondations. On comprend vite en tous cas pourquoi les chinelas (les tongs) sont aussi populaires : quand on patauge dans les rues de Rio, on aime autant avoir laissé très loin ses Nike, ses Church’s ou ses escarpins en daim.

Malgré son apparente simplicité, Lire l’article

Un noir et blanc tout en couleurs naturelles

29 mars 2010 | 6

Composée en 1968 par Tom Jobim sur des paroles de Chico Buarque, Retrato em Branco e Preto (portrait en blanc et noir) est juste une  magnifique bossa nova. Les versions d’Elis Regina, de João Gilberto, de Toots Thielemans et même … Lire la suite !

Question de taille

28 mars 2010 |

C’est idiot, mais ça fait toujours rire. Enfin, ça dépend.

Un garçon est au lit avec une sirène. Visiblement il s’est passé des trucs.

Lui : on va boire une Skol au bar ?

Elle : pourquoi au bar, il … Lire la suite !

Ce samedi : No Sarkozy avec Chico Buarque

27 mars 2010 | 8

Aujourd’hui, c’est le No-Sarkozy Day, un jour pour exprimer son dégoût de la bande du Fouquets, de son porte parole et de ses séides.

J’invite Chico Buarque. Exilé en Italie, il y écrit en 1969 Apesar de Você – Malgré Toi. Une belle musique, et des paroles à la hauteur. Vous la chanterez en sortant de chez vous aujourd’hui. Pour savoir où aller, ça se passe ici.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

En voici une traduction en français proposée par Lire l’article

Thriller de Michael Jackson est aussi une bossa nova

26 mars 2010 | 1

Ce petit film démontre qu’avec un peu de bonne volonté, on peut interpréter à peu près n’importe quoi en bossa nova. L’insolite du jour est donc une version bossa du cultissime tube de Michael Jackson « Thriller ».

Elle nous vient de … Lire la suite !

Guinga couronné par João Bosco

25 mars 2010 | 3

Guinga est un formidable guitariste. J’ai un peu honte d’avoir mis si longtemps à en parler, mais il faut dire que Guinga est un artiste discret, qui a même continué d’exercer comme orthodontiste au cours de ces trente dernières années. Compositeur d’une grande finesse, il fait autour de lui l’unanimité des meilleurs musiciens brésiliens d’aujourd’hui.

Ses morceaux ont été interprétés par Elis Regina, Michel Legrand, Sérgio Mendes, Chico Buarque, Ivan Lins, Leila Pinheiro… João Bosco l’appelle ‘le Professeur’, Sergio Mendes dit de lui : « il me tire des larmes. C’est comme si Villa-Lobos avait rencontré Cole Porter ». Et Paco de Lucia : « J’aimerais bien échanger mon univers contre le sien ».

Le voici Lire l’article

Kizomba, cours à Paris et samba victorieuse à Rio

24 mars 2010 |

Vous connaissiez la Kizomba ? Non ? Moi non plus, mais Carole ‘Cdo Joaninha’ vient de me la faire découvrir. La kizomba est un style musical originaire de l’Angola, qui est devenu populaire au Cap Vert et parait-il au Brésil. Elle serait dérivée du semba, un ancêtre de la samba. Kizomba signifie « rencontre ». La Kizomba, c’est sympa.

A quoi ça ressemble ? Je dirais ni plus ni moins à un zouk antillais, mais il y a de meilleurs spécialistes que moi. En tous cas, il semble qu’à Paris le genre soit en train de faire son chemin, notamment grâce aux cours dispensés par le centre Momboye, dont vous pouvez vous faire une idée ici.

Kizomba pour les brésiliens, ça serait plutôt la samba victorieuse de l’école Unidos de Vila Isabel Lire l’article

Cartola, tellement humain, tellement samba

23 mars 2010 | 4

Poête, compositeur et chanteur, Cartola, alias Angenor de Oliveira, est l’un des pères de la samba. Né à Rio de Janeiro, il s’installe avec sa famille dans les années 20 sur le morro de Mangueira, où la favela faisait juste son apparition. C’est là qu’il découvre la samba et fonde avec ses amis le bloc carnavalesque vert et rose qui deviendra l’école de samba Estação Primeira de Mangueira.

Populaire dans les années 30, il sombre à la mort de sa femme et n’est retrouvé que beaucoup plus tard, en 1956, par le journaliste Sergio Porto : il est alors… laveur de voitures ! L’amitié du journaliste ramènera Cartola à la vie. Il devient un ambassadeur de la samba des favelas, et ouvre un bistro dans le centre ville qui accueillera tous les sambistes et bientôt les jeunes musiciens du courant bossa nova : Zicartola. S’y retrouveront Lire l’article

Oscar Peterson et la bossa nova

22 mars 2010 | 1

Disparu il y a trois ans, le grand pianiste de jazz Oscar Peterson avait-il tâté de la bossa nova au cours de sa longue et fructueuse carrière ?

La réponse est : à peine très peu. Norman Granz et le JATP (Jazz at the Philarmonic) ne donnaient pas trop dans le genre, et Oscar Peterson le canadien ne s’est jamais sérieusement intéressé à la musique brésilienne. Comme beaucoup d’autres jazzmen en revanche, il a été sensible aux mélodies des maîtres de la bossa nova, et tout particulièrement à celles de Tom Jobim.

Voici en hommage à son art une version de Wave qu’il donna lors d’un concert à Lire l’article