Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 25 mai 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Criolo n'est plus dingue, et c'est mieux comme ça

Parmi les albums sortis au Brésil l’année dernière, celui du chanteur Criolo est bien parti pour faire date. Les cinq nominations qu’il a obtenues en octobre dernier aux trophées de la MTV, Video Music Brasil sont venues confirmer le talent de cet artiste venu du rap et qui ouvre désormais ses horizons musicaux.

MC depuis 1989 – il était alors connu sous le nom de Criolo Doido (le dingue), ce pauliste originaire du Ceara a longtemps mené une double vie, éducateur le jour et rappeur la nuit. Il devient professionnel en 2000, et enregistre son premier album en studio en 2006 : Ainda hà tempo, avec le groupe Rinha dos MC’s. A son menu alors : battles de free-style, expos de graffs, et toute la quincaillerie des rappeurs. Pas mal du tout déjà, avec des sons carrément intéressants (la locomotive dans Morto Vivo, par exemple), mais encore du pur rap, avec les limites du genre. Le plus intéressant de ce disque à mon humble avis, c’était plutôt les petits interludes entre les morceaux, qui démontraient la richesse culturelle et l’ouverture de l’artiste. Vous le trouverez ici : cliquez pour télécharger.

Tout change en 2010. Criolo laisse tomber son suffixe marginalisant, et sort un single qui contient Grajauex et Subirusdoistiozin, enregistré en studio avec deux grands producteurs de hip hop, Daniel Ganjaman et Marcelo Cabral. Le style est moins convenu, son rap s’ouvre sur les autres styles musicaux, samba, afrobeat, reggae, soul, blues… et il chante, carrément bien ! Il réalise un DVD « Criolo Doido Live in SP » et en avril 2011 il enregistre “Nó na orelha”, avec la même équipe. L’album, formidable de diversité et de style, est lancé gratuitement sur internet, et vous pouvez toujours le télécharger sur son site : http://www.criolo.net/

Deux clips sont sortis pour l’instant, particulièrement bien réalisés. Voici celui de Subirusdoistiozin. Une sorte de road movie… sans voiture, au cours duquel le chanteur marche dans son quartier de São Paulo.

Criolo est aujourd’hui au top, après un inévitable duo avec Caetano Veloso et un hommage – moins attendu – rendu par Chico Buarque qui reprend les paroles de l’ancien MC sur la chanson Cálice. Il est actuellement en tournée à São Paulo, puis à Florianopolis, Porto Alegre, Rio… On l’attend désormais en Europe en 2012, et croyez-moi, on en entendra parler !

L’Elixir du Dr Funkathus a consacré à Criolo plusieurs billets, comme toujours bien détaillés. Je vous invite à vous y référer si vous voulez en savoir davantage.

http://lelixirdudrfunkathus.blogspot.com/2011/08/criolo-revelation-de-lannee-au-bresil.html

http://lelixirdudrfunkathus.blogspot.com/2011/12/fregues-da-meia-noite-le-nouveau-clip.html

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !