Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 26 juillet 2017

Remonter

Top

3 Commentaires

Claudia Leitte à la Coupe du Monde, hélas

Claudia Leitte à la Coupe du Monde, hélas

Ca y est, la Coupe du Monde 2014 a sa musique « officielle », qui sera interprétée par la chanteuse Claudia Leitte en compagnie du rappeur Pitbull et de Jennifer Lopez. Un choix à la hauteur du mercantilisme de la FIFA, et qui met de fort mauvaise humeur tant les musiciens que les mélomanes.

Claudia Leitte, le choix de la FIFA

Qui est cette Claudia Leitte dont vous n’avez vraisemblablement jamais entendu parler, et qui sera sensée représenter le génie musical brésilien à la grand-messe du foot ? Juste une des créatures les plus artificielles du show business de Bahia. Pendant la Copa, Claudia Leitte sera parfaitement à sa place entre Mc Donald’s, Coca Cola et Joseph Blatter.

Le pire de la variet’

Si Bahia a enfanté des génies musicaux comme Gilberto Gil, Caetano Veloso ou João Gilberto, la vérité oblige à dire qu’elle est aussi la patrie de redoutables glapisseuses bodybuildées et survitaminées. Leur territoire, c’est l’axé, une musique 100% commerciale née du croisement du frevo, du zouk, du reggae, du merengue, du forró, du maracatu, etc. On peut les adorer (j’en connais), on peut les fuir (c’est mon cas), mais au moins Ivette Sangalo et Daniela Mercury ne trichent pas.

Une chanteuse bidon

Née en 1980, Claudia a passé son enfance à Salvador et commencé sa carrière en 2001 comme soliste du groupe Babado Novo – un boys’ band dont les participants sont des « vedettes » des reality shows. Premiers tubes : Amor perfeito et Bola de sabão, nanars et gentillets. Ses exigences augmentent nettement plus vite que son talent musical, et elle ne tarde pas à se prendre pour Madonna (il lui faut exclusivement une Land Rover blindée pour la cueillir en bas de son jet, elle se fait accompagner d’une patrouille de motards, elle ne veut que des canapés blancs dans les loges, etc.).

Le plus insupportable, c’est que Claudia Laitte est largement soutenue tant en studio que sur scène par le logiciel Auto-Tune, celui qui permet de faire chanter juste n’importe quelle chèvre. Avec un peu d’entraînement on reconnaît la petite sonorité métallique qui en résulte, écoutez la par exemple en live à Copacabana dans Pensando Em Você :

En duo avec Ricky Martins, Claudia Leitte franchit en 2012 une nouvelle étape dans le big business – et dans l’ignominie musicale :

Les artistes sont atterrés, les commerçants se frottent les mains. Décidément, le Brésil est en marche pour le Primeiro Mundo.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Pascal

    ça commence mal la grande foire footbalistique !! Foot is business !

  2. Charles

    C’est bien pourri c’est clair.

    Reste à voir si leur mascotte sera aussi moche que notre Footix en 1998…

  3. Nulle! Rien à dire de plus!

Exprimez vous !