Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 01 novembre 2014

Remonter

Top

1 Commentaire

Champion du Carnaval de Rio 2012 : c’est Tijuca !

A l’issue de la longue séance de décompte des points, c’est finalement Unidos da Tijuca qui a été sacrée championne du Carnaval de Rio cette année. Salgueiro arrive seconde, et Vila Isabel troisième. C’est une belle séquence pour Tijuca, déjà championne en 2010 et titulaire d’une deuxième place en 2011.

La samba qui portait l’école était cette fois “O dia em que toda a realeza desembarcou na Avenida para coroar o Rei Luiz do Sertão”. Autrement dit : « le jour où toute la Cour a débarqué sur l’Avenue pour couronner le roi Louis du Sertão ». Le roi du Sertão (le grand désert du Nordeste), c’était évidemment Luiz Gonzaga, le grand interprète, accordéoniste et auteur de l’hymne officieux du Nordeste, « Asa Branca », auquel le défilé faisait hommage. Un hommage et une victoire qui n’ont pas forcément fait plaisir à tout le monde – un certain ostracisme vis à vis des nordestins étant toujours assez palpable à Rio.

Comment note t-on les écoles qui défilent au carnaval de Rio ?

Le décompte des points des écoles de samba tente d’approcher une objectivité irréprochable. Il se fait de la manière suivante : les juges donnent à chaque école une note sur 30, au dixième de points, à dix critères. On élimine à chaque fois la meilleure et la moins bonne note. Le système n’est pas pour autant exempt de tout reproche. En particulier, regrettent certains brésiliens, l’émotion générée par un défilé disparaît derrière une dimension trop froide, trop technicienne. On attend l’invention de la machine à mesurer l’émotion…

vainqueur du carnaval de rio 2012Tijuca a obtenu 299,9 points contre 299,7 à Salgueiro et 299,5 à Vila Isabel. Mangueira n’arrive que septième, avec 297 points, et ne participera donc pas au défilé des champions samedi, malgré la note 10 attribuée à sa batterie. Les grands perdants – relégués l’an prochain au Grupo de Acesso, autrement dit la deuxième division – sont Renascer de Jacarepagua et Porto da Pedra. Prendront leur place l’an prochain les écoles Inocentes et Império Serrano (c’est Luiza Dionizio qui va être au taquet !)

Le défilé d’Unidos da Tijuca au carnaval de Rio aurait coûté cette année la coquette somme de 10 millions de réais – 4 millions d’euros… Regardez la chorégraphie de sa Comissão de Frente :

Le site de l’école de samba de Tijuca est ici. Et pour comprendre le son du carnaval de Rio, allez voir cette explication de l’art des percussionnistes.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Le contorsionniste roumain fait un sacré boulot !

Exprimez vous !