Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 26 mai 2017

Remonter

Top

4 Commentaires

Celso Fonseca, magicien du baile funk ?

Celso Fonseca, magicien du baile funk ?

Le Brésil est décidément le pays de tous les possibles. Ce n’est pas une samba transformée en hip hop ou une bossa rhabillée en popozuda du funk que nous propose le chanteur Celso Fonseca, mais exactement le contraire : un énorme tube de baile funk revisité par une des plus jolies voix de la bossa d’aujourd’hui. Voici une version superbe de « Ela só pensa em beijar » plus connu par ses premières paroles « se ela dança, eu danço ».

C’est à MC Leozinho que l’on doit à l’origine ce hit absolu des bals funks de Rio, en français « elle ne pense qu’à embrasser ». J’ai été abasourdi d’entendre ce que Celso en a fait – encore une démonstration de ses talents d’arrangeur, sans oublier une voix d’exception. Pour vous en convaincre à votre tour, je vous propose d’écouter d’abord l’original (vous n’êtes pas obligés d’aller jusqu’au bout).

Et voici le morceau joué par de vrais musiciens, sonorisé par de vrais ingés, et chanté… par un vrai chanteur !

Comme quoi :
– Le funk carioca mérite que l’on s’y intéresse
– Celso Fonseca est un super musicien (ça on le savait déjà)
– Il faut garder l’esprit ouvert !

Le site de Celso Fonseca est ici. Paroles et accords de Ela só pensa em beijar sont là (plus difficile à chanter qu’à accompagner !)

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Je te trouve sévère avec la version originale, elle est plutôt bien rythmée…et je connais d’autres « chansons » funk beaucoup moins audibles ! 😉 Ceci étant, la reprise de Celso est évidemment énorme ! 🙂

  2. Charles

    C’est sûr que l’original est meilleur que la dança do Creu :–))) j’aime bien aussi les sons électro de la version de Celso. Il y a une autre version, studio, dans le CD « Feriado ».

  3. Caetano avait déjà déclenché une polémique, il y a une dizaine d’années quand sur la tournée Noites de Norte, il avait repris « Tapinha ». Il décrivait ça comme une petite claque au bon goût : « Temos de ficar alertas para não desaprovar de antemão uma tal música só porque o grande público a aprovou primeiro. A polêmica com o Tapinha se deu por causa do preconceito. O público dito ‘culto’, que está lá me ouvindo cantar Dom de Iludir, se acha desrespeitado quando eu emendo com o Tapinha. Mas eu valorizo este tapa na cara do ‘bom gosto médio’, mesmo. »

  4. Emilie

    Dans les deux cas, pour une chanson de trois accords, c’est pas mal je trouve !
    Peut être le charme de l’accent bresilien ?

Exprimez vous !