Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 24 septembre 2017

Remonter

Top

4 Commentaires

Cartola, tellement humain, tellement samba

Poête, compositeur et chanteur, Cartola, alias Angenor de Oliveira, est l’un des pères de la samba. Né à Rio de Janeiro, il s’installe avec sa famille dans les années 20 sur le morro de Mangueira, où la favela faisait juste son apparition. C’est là qu’il découvre la samba et fonde avec ses amis le bloc carnavalesque vert et rose qui deviendra l’école de samba Estação Primeira de Mangueira.

Populaire dans les années 30, il sombre à la mort de sa femme et n’est retrouvé que beaucoup plus tard, en 1956, par le journaliste Sergio Porto : il est alors… laveur de voitures ! L’amitié du journaliste ramènera Cartola à la vie. Il devient un ambassadeur de la samba des favelas, et ouvre un bistro dans le centre ville qui accueillera tous les sambistes et bientôt les jeunes musiciens du courant bossa nova : Zicartola. S’y retrouveront ainsi Nelson Cavaquinho, Pixinguinha, Zé Ketti aux côtés des jeunes Paulinho da Viola, Nara Leão et leurs amis.

Cartola a composé plus de 500 chansons. Son style se caractérise par une samba plutôt lente, très éloignée des marches bruyantes au bénéfice d’une structure harmonique évoluée, riche en tritons et en modulations, annonciatrice de la bossa nova. Ses succès : ‘O Mundo é Um Moinho’ ,‘O Sol Nascerá’, ‘Quem me vê Sorrindo’, ‘Senhora Tentação’, etc., ont fait le bonheur des chanteuses Elizeth Cardoso, Clara Nunes, Beth Carvlho, mais lui-même n’enregistrera son premier disque qu’en 1974.

Ecoutez cette chanson “Preciso me encontrar” (il faut me rencontrer). Je cite une amie chanteuse : (c’est) “une samba qui traine, fatiguée par une nuit bien arrosée, peut-être. Mais toujours la promesse du lendemain.”

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Merci Djamila !

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. djamila

    Wouah, quel honneur d’être citée sur BossaNovaBrasil !
    Quel artiste celui-là, et quelle musique celle-là alors !
    Petite remarque, je pense que traduction la plus juste serait
    « j’ai besoin de me trouver » / « Il faut que je me trouve »

    à bientôt !

  2. sibylle

    J’adore ces belles histoires !

  3. Delphine

    Une des plus belles chansons de Cartola, lente au début puis elle prend son envol. C’est super d’avoir écrit un billet sur lui.

Exprimez vous !