Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 29 juin 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Canto de Ossanha, à la scène et à la maison

Vinícius de Moraes (ou Vinícius de Morais, comme paraît-il il faudrait désormais orthographier son nom) n’a pas seulement multiplié les mariages (huit) et les conquêtes (innombrables), il a aussi fréquenté de nombreux compositeurs. Tom Jobim bien sûr, mais aussi Carlos Lyra , Pixinguinha, Edu Lobo, Dorival Caymmi, Chico Buarque, Toquinho qui l’accompagnera jusqu’à sa mort, et d’autres encore.

Baden Powell rencontre Vinicius en 1962, et très vite il commence à jouer avec le poète. Ensemble il vont creuser une veine très éloignée de la bossa nova de Tom Jobim et João Gilberto, en remontant les origines de la musique brésilienne en direction de l’Afrique des magiciens. L’album Os Afro-Sambas de 1966 va venir couronner ce travail, avec des chansons dans lesquelles défilent toutes les divinités du Styx, euh je veux dire de l’Umbanda, du Candomblé et de leurs diverses branches. Canto de Xangô, Canto de Iemanja, Lamento de Exu, Canto de Ossanha : ils sont venus ils sont tous là.

Qui est Ossanha ? Venu(e) d’Afrique et figure de l’Umbanda brésilien, Ossanha (multiples noms et orthographes possibles) est l’esprit, l’Orixá des feuilles sacrées et des herbes médicinales. Mâle six mois par an, et femelle le reste du temps, Ossanha connaît le secret des feuilles magiques qui donnent beaucoup d’axé (force, vitalité)… ou carrément mal à la tête, toutes largement utilisées dans certaines cérémonies plus ou moins secrètes.

Je vous en propose deux versions : la première en concert à Milan, qui réunit en 1978 Vinicius, Jobim au piano, Toquinho & Miúcha, avec Mutinho à la batterie et Georgina de Moraes aux percus (qui, heureusement, ne chantait pas).

La seconde, très sympa, à la maison de Vinicius, avec Baden cette fois. Ewê ô!

Le site officiel de Vinicius est ici. Et si vous voulez en savoir plus sur les afro-sambas, l’excellent blog du Docteur Funkathus vous attend.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Charles

    Moi je trouve le morceau encore mieux à la maison qu’à la scène. Et beucoup plus comestible que le Patrick Sebastien de l’autre jour !!

Exprimez vous !