Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 19 novembre 2017

Remonter

Top

8 Commentaires

Bossa année zéro : rares enregistrements retrouvés !

Bossa année zéro : rares enregistrements retrouvés !

Le regretté blog brésilien Toque Musical a divulgué un jour des enregistrements rarissimes de Jão Gilberto, jamais publiés jusqu’alors. Réalisées à Rio de Janeiro dans l’appartement du photographe Chico Pereira, les prises datent de l’été 1957-58 – rappelons que l’été au Brésil, c’est l’hiver ici. Le 1er mars 58 allait sortir au Brésil le 78 tours de João Gilberto qui y chante et joue « Chega de Saudade » et « Bim Bom », un disque considéré comme le coup d’envoi de la bossa-nova.

On retrouve dans ces enregistrements « maison » 20 titres qui allaient devenir d’immenses classiques de la bossa, mais aussi des chansons que João n’enregistra jamais, comme « Chão de Estrelas » (Sílvio Caldas/Orestes Barbosa), « João Valentão » (Dorival Caymmi), « Mágoa » (Tom Jobim/Marino Pinto) e « Beija-me » (Roberto Martins/ Mário Rossi). Sans compter des conversations entre amis, un chien qui aboie pendant « Um Abraço no Bonfá » et diverses tentatives vocales à la fin de « O Pato ».

Il s’agit d’un document exceptionnel : João est un perfectionniste qui a souvent refusé les prises de son studio ou live qu’il ne trouvait pas assez qualitatives, et du coup on manque cruellement de traces de son travail.

Sur Chega de Saudade, Ruy Castro raconte : « Roberto Menescal pratiquait la plongée sous-marine avec son ami le photographe Chico Pereira, un passionné de musique. Menescal fit venir João dans l’appartement de Chico, rue Fernando Mendes. Quand João eut chanté pour la première fois, Chico dit qu’il avait eu la même sensation que quand il nageait sous l’eau. Il ne perdit pas de temps : il installa un micro, mit une bande magnétique vierge dans son Grundig et le laissa tourner. Ce fut la première des nombreuses prises qu’il fit chez lui . »

J’ai décidé de vous faire profiter de ces raretés qui n’ont pas fait l’objet d’un disque. Et pour commencer, ce qui allait devenir l’hymne de la bossa-nova : Chega de saudade.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Laurence

    Hello,
    moi j’y connais toujours rien en bossa mais il y a en ce moment un festival du cinéma brésilien à Paris au Latina dont voici le site:http://www.festivaldecinemabresilie
    C’est jusqu’au 12/05, il y a des fictions et des docs dont un promettant rien moins que 50 ans de bossa nova?!… Ça peut être bien?

  2. Super ! Merci pour ce lien. Il y a en effet un paquet de bons films et docus – je vais prendre une chambre en face du cinéma le Latina.

  3. Rafaella

    Très interessant ce document. en fait, tout y est ou presque, a l’état brut. On oeut en entendre d’autres ?

  4. David

    Waou ! J’ai les poils, comme dit l’autre. Encore !

  5. Je suis allé voir ‘C’est bossa-nova’ eh bien c’était super bien. Le documentaire (de 2005) évitait les poncifs habituels du genre tout le monde dit du bien de tout le monde, tout est merveilleusement positif, "Machin était un extraordinaire personnage" & the like. De bons extraits, beaucoup de live "à l’arrache" : sur la plage, dans une cuisine, sur un balcon, etc.
    Bref, deux heures à se cultiver avec plaisir. Reste à trouver le DVD pour ceux qui ne l’auront pas vu parce qu’il n’a pas l’air de passer tous les jours à Paris…

  6. Tevade

    Allez découvrir, c’est sympa
    http://www.myspace.com/tangarabossanova

  7. Damien

    Blog FORMIDABLE !!!!!!! BRAVO au nom de tous les amateurs de Bossa qui se sentent quand même par trop délaissés…
    Pourrais-tu, STP, me dire où je peux dénicher le CD de "DOIS NA BOSSA" vol.1 avec Elis et Jair Rodrigues ??????
    Je l’ai en vinyle mais ce vieux compagnon est usé jusqu’à la corde. Je dois désormais me contenter d’un festival de clics, de clacs et de tocs et autres gratouillis !
    Je suis prêt à payer ce qu’il faut, et même pour obtenir une excellente copie du CD, mais PAS en format MP3…
    Millions de mercis à l’avance, et surtout, continue !!!!!!!!!!
    Damien

  8. Thierry

    Cher Damien,

    Merci pour tes encouragements qui me vont droit au coeur. Je continue – rien de meilleur que de partager ce qu’on aime !

    Je connais l’album dont tu parles, il y en a trois dans la même collection. Les débuts du tropicalisme ! Vas vite voir ici, il en reste un à l’heure où je parle :
    http://www.amazon.com/exec/obidos/A

    Amitiés,
    Thierry

Exprimez vous !