Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 20 août 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Blues et samba par Cassia la rockeuse

Est-ce parce qu’elle a disparu prématurément voici bientôt dix ans que Cassia Eller a acquis le statut si particulier de mythe dans l’histoire de la chanson brésilienne ? Sûrement, mais pas seulement. Cassia c’était d’abord une sacrée voix, grave, rauque, massive, jamais miauleuse ni aguichante, mais jamais brutale non plus. On dit parfois que la samba est le blues du Brésil. Aujourd’hui vous pourrez écouter Cassia Eller dans un blues ET une samba.

En douze années de carrière, Cassia Eller a enregistré une dizaine de disques et conquis des millions de fans, en faisant preuve d’un éclectisme bien brésilien. Elle pouvait lors d’un même concert aborder le blues, le rock et la samba dans une même énergie. Son look souvent grunge, ses addictions et la mise en avant revendicative de son lesbianisme ne doivent pas donner le change : il s’agissait d’une chanteuse de premier ordre, à laquelle on essaie régulièrement de trouver un successeur – Maria Gadu étant la dernière en date.

Cassia Eller était également guitariste et bassiste. Je vous propose de la regarder dans une vidéo où elle chante un « Blues de Piedade » écrit je crois par Cazuza.

Ecoutez là maintenant en 1994, dans l’album qui porte son nom. Le morceau, « Cadencia do Samba », sorte de samba lente, est aussi romantique que prémonitoire. « Je sais que je vais mourir, je ne sais pas quel jour. J’apporterai ma saudade à Marie… Je veux mourir dans une batterie de samba, etc. » Ca arrache, non ?

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Paroles et grille de Cadencia do Samba sont par ici.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Emilio

    J’adorai la Cassia, elle mourut trop jeune quelle dommage…

Exprimez vous !