Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 18 août 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Baião pop par Gilberto Gil

En 1976, Gilberto Gil et la rockeuse Rita Lee, ex chanteuse de Os Mutantes, font un petit séjour en prison motivé d’après les autorités par la « possession de drogue »*. A la sortie, Gilberto Gil invite Rita à partager la scène avec lui. Il s’ensuit une série de concerts en octobre et novembre 1977, qui donnent lieu à un disque sorti la même année chez Som Livre : Refestança.

Chaque artiste se présente avec son groupe du moment : Refavela pour Gil, Tutti Fruti pour Rita Lee. Les morceaux sont bien diversifiés : rock, pop, carrément psychadélique parfois, mais aussi MPB et même nordestin pour d’autres pistes. C’est un peu le bazar par moments, mais l’ensemble est d’excellente qualité et montre de beaux exemples de mariage inter-styles, parmi lesquels un magnifique morceau écrit par Gil : Domingo no Parque.

Il s’agit d’un baião subtilement ourlé de guitare électrique, souligné d’un peu de Moog aux bons endroits, avec des chœurs plus pop que nordestins. Mais le triangle, inexorable, et la battue de zabumba sont bien là, ainsi que l’esprit. Ecoutez-le maintenant :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

D’autres morceaux valent aussi la peine : Arrombou a festa, très rock, E prohibido Fumar (de Roberto e Erasmo Carlos), rappel de l’épisode précédent, Odara de Caetano Veloso, Back in Bahia, Ovelha Negra, une version bizarroïde de Get Back des Beatles… Bref, le meilleur du rock brésilien de la fin des 70ies, parfumé aux herbes de Bahia.

*A vrai dire ça n’aurait pas eu grand chose d’étonnant, tant l’un et l’autre affichaient sans complexes un usage régulier des herbes récréatives.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. « […] parfumé aux herbes de Bahia » 😉

Exprimez vous !