Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 26 mars 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Avec des Cy, le Brésil en quartet

Les formations vocales constituent une tradition brésilienne, comme l’ont prouvé os Cariocas, os Namorados da Lua, MPB4, ou plus récemment Trio Esperança ou Barbatuques. En voici une qui a traversé les années jusqu’à nos jours : c’est Quarteto em Cy.

Ca ne s’invente pas : elles s’appellent Cywa, Cynara, Cybele et Cylene, les sœurs De Sá Leite. Nées à Ibirataia, une petite ville tranquille de l’état de Bahia, les deux ainées commencent à chanter en duo, puis les petites dernières les rejoignent, et en 1964 le Quarteto em Cy (le quartette en Cy/en Si, jeu de mots) prend son envol vers Rio sous la protection de Vinicius de Moraes.

Le Poetinha les emmène chanter au ZumZum avec la formation d’Oscar Castro Neves. Il les présentait ainsi :

Estas são as minhas menininhas, Voici mes toutes petites chéries
São as quatro baianinhas Quatre petites bahianaises
Que eu um dia descobri : « Quarteto em Cy Que j’ai découvertes : Quarteto em Cy
Se eu fosse solteiro, Si j’étais célibataire
Com as quatro casaria ; Je les épouserais toutes les quatre
Elas sempre assim, Cantando o dia inteiro so pra mim…
Afin qu’ensemble elles chantent pour moi la journée entière

Voici Quarteto em Cy avec le Trio Tamba, dans le disque « Som Definitivo » enregistré aux studios de Rio Som en 1965. Le morceau : Agua de Beber, de Tom Jobim et Vinicius. Luiz Eça est au piano, Bebeto à la contrebasse et à la flûte, Ohana à la batterie.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !