Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 18 août 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Annie Cordy, l’amie du Brésil

Au fur et à mesure que je passe en revue les chanteurs et chanteuses du monde qui ont interprété ou adapté des musiques brésiliennes, je constate la place privilégiée d’Annie Cordy. Nini la Chance a réussi dans ce registre de samba fantaisiste et sympa qui correspond bien à son caractère et son enthousiasme. Rappelons sa devise de Baronne – elle fut adoubée par le roi Albert II en 2004 : « La passion fait la force ».

Aujourd’hui, retrouvons la en 84 dans une chanson écrite par Paul Misrahi sur des paroles d’André Hornez : Maria de Bahia.

Ray Ventura et ses Collégiens, dont Paul Misrahi était l’un des plus brillants éléments, avaient fait pendant la deuxième guerre mondiale les beaux jours de la scène du Casino d’Urca, à Rio, avant qu’un président brésilien en quête de respectabilité ne le fasse fermer en 1946. Henri Salvador a également interprété cette chanson.

Question : on se demande bien ce que les chapeaux mexicains font sur la tête des danseurs – peut-être un reste de l’opérette « le chanteur de Mexico » qui avait fait sa gloire il y a cinquante ans ? En tous cas la version de Nini a le mérite d’être vive et entrainante !

Née en 1928, Annie Cordy a un site officiel bien sympathique : http://www.annie-cordy.com/

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !