Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 23 mai 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Alcione au Teatro Rival

Jeudi dernier, j’étais au Teatro Rival de Rio de Janeiro pour écouter la chanteuse Alcione dans le show qui célèbre ses quarante ans de carrière. A Marrom a offert à ses fans un spectacle bien dans la tradition carioca, alternant chansons et histoires personnelles, accompagnée comme toujours d’un groupe de musiciens de premier ordre.

Alcione est née à São Luis, la capitale du Maranhão qui doit son nom au roi de France Louis IX. En quarante ans, elle a accumulé des milliers de concerts et des dizaines de disques d’or et de platine. Aujourd’hui que les ventes de CD ont fondu comme du chocolat sur la plage, la chanteuse continue de tourner dans les meilleures salles du Brésil.

Le Teatro Rival en fait partie. Avec 350 places assises – et à table – entre le parterre et le balcon, elle offre au public une grande proximité à l’artiste. Alcione ne s’en prive pas, elle encourage à l’interactivité et répond à des questions de la salle. On la connaît en Europe surtout pour la samba : fan de Mangueira, c’est elle qui a lancé l’énorme tube « Não deixe o samba morrer ». Ce soir elle chante un répertoire plutôt romantique qui va chercher dans ses succès, mais déniche aussi des inédits (dont une ballade écrite par son neveu, qu’elle moque gentiment) et des raretés parmi lesquelles une charmante chanson de Nei Lopes. Ecoutez Estate, enregistré ce soir là :

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !