Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 29 avril 2017

Remonter

Top

1 Commentaire

Água, la rencontre de João Donato avec Paula Morelenbaum

C’est décidément une année faste pour Paula Morelenbaum. Après la sortie du formidable Telecoteco, après le remarquable travail en compagnie du SWR Big Band, c’est aux côtés de João Donato que la chanteuse carioca sort un nouveau disque.

Água de Paula Morelenbaum

contient des versions renouvelées et très produites de nombreuses compositions de l’increvable João Donato, l’un des compositeurs brésiliens les plus créatifs et indéniablement le plus afro cubain des cinquante dernières années. On y trouve entre autres Muito à vontade, Lugar comum, Mentiras, a Râ, a Paz, Tudo Bem… et même une rareté, « Entre Amigos », fruit d’une collaboration entre João Donato et le percussionniste cubain Mongo Santamaria dans les années 50.

Les arrangements sont signés par le violoncelliste Jacques Morelenbaum (le mari de la chanteuse) et Leo Gandelman, et parmi les musiciens invités figurent BossaCucaNova, Beto VIllares, Donatinho et Paraphernalia. La chanteuse en partage la production très soignée avec Alex Moreira de BossaCucaNova qui y pose sa patte typique. La voix est parfaitement posée, tout est très pro, tout est très propre… mais dans l’ensemble le disque manque un peu de chaleur et de spontanéité si vous voulez mon avis.

Je vous propose d’en écouter l’inusable a Râ, le hit de l’album « A bad Donato » en 1970, qui trouve un excellent swing dans cet arrangement de Marcos “Kuzka” Cunha. Au piano, le maestro évidemment.

Paula Morelenbaum est décidément la fine fleur de la bossa d’aujourd’hui.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. Charles

    Quelle chanteuse cette Paula là ! Et pour une fois Donato ne sonne pas trop piano massacre.

Exprimez vous !