Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 28 mars 2017

Remonter

Top

Pas de Commentaire

Afroelectro, comme son nom l’indique

Chaque bateau négrier qui voguait vers la grande colonie emportait au Brésil sa part d’Afrique. Depuis São Paulo, le groupe Afroelectro a décidé de faire le voyage dans l’autre sens et de redessiner l’afrobeat, cette fusion de soul, de funk et de macumba. Il présente son premier album, à télécharger gratuitement sur le site du groupe.

Lancé par le formidable site A Musicoteca cette semaine, Afroelectro est composé de Sérgio Machado (batterie, claviers, programmation), Michael Ruzitschka (guitares), João Taubkin (basse), Mauricio Badé (percussions) et Denis Duarte (percus et loops). Les cinq musiciens prêtent aussi leurs voix aux morceaux. Ont également participé à l’enregistrement pas moins que Chico Cesar, Kiko Dinucci, Siba, Antônio Loureiro et les percussionnistes du groupe Bixiga 70.

Le premier morceau, Padinho montre parfaitement l’esprit du projet : percussions d’enfer, guitares africaines autant que jazz-rock, mélopées envoutantes, et formidable break à une minute de la fin. Mais il n’y a pas que l’esprit fusionnel qui confère à l’album son caractère brésilien. Il y a aussi le caillou du berimbau, le chant des sambas de roda, la disto des guitares électriques, le son électro de São Paulo…

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Joie ! Le disque est en téléchargement gratuit sur le site du groupe : http://afroelectro.wordpress.com/

 Photo principale : Anna Silveira

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Exprimez vous !