Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BossaNovaBrasil | 23 août 2017

Remonter

Top

2 Commentaires

Acabou Chorare, de père en fils

On raconte qu’Acabou Chorare (fini de pleurer), l’un des titres les plus connus des Novos Baianos, avait été écrit pour servir de berceuse à la marmaille qui gravitait autour des musiciens au temps où ils vivaient en communauté à Botafogo. Ecrite par Luiz Galvão et Moraes Moreira, la chanson vient d’être reprise par le fils de ce dernier, Davi Moraes, aux côtés de Nina Becker.

L’album Acabou Chorare a quarante ans cette année. Ce groupe hippie originaire de Bahia s’était jusqu’alors nourri assez exclusivement des solos de Jimi Hendrix, Pink Floyd et Bob Dylan – sans compter toutes les substances hallucinogènes qui leur tombaient sous la main. Entre deux joints et trois parties de futebol, ils rencontrent un jour João Gilberto qui rentrait de sept ans au Mexique. Le créateur de la bossa se prend d’amitié avec ses pays, et devient rapidement leur gourou, comme le raconte très bien mon ami Olivier sur son site l’Elixir du Docteur Funkathus.

C’est avec João que ces rockers à la coule revisitent le répertoire de la samba, et inventent à leur tour des chansons cette fois bien brésiliennes, parmi lesquelles ce bien joli Acabou Chorare… dont l’album sera élu en 2007 par Rolling Stone Brésil « meilleur disque de musique brésilienne ».

Quarante ans plus tard donc, Davi Moraes, la chanteuse pauliste Nina Becker, Marcelo Callado, Pedro Dantas et Marco Zero reprennent ce classique des seventies brésiliennes en lieu et place de Baby Consuelo, Pepeu Gomes, Paulinho Boca de Cantor, Dadi et Luiz Galvão. Une basse et une batterie viennent ainsi s’ajouter au duo guitare-chant initial. Moraes Moreira (le père), qui lance le morceau, a l’air content : « La musique a gagné une pulsation, gagné un cœur ».

Pour télécharger gratuitement (et même légalement !) cette nouvelle version, rendez-vous sur le site Compacto, de la Petrobras.

Mais c’est aussi le moment de réécouter l’original, vous ne croyez pas ?

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Commentaires

  1. tiens, c’est marrant hier soir, Moreis Moreia faisait un concert à Recife où il rejouait l’intégralité d’Acabou chorare! Un abum toujours d’actualité!

  2. Thierry

    @boebis : c’est la force (commerciale) des commémorations… 40 ans !

Exprimez vous !